21 Déc 2016

Fontaines parisiennes

En vous promenant dans les rues de Paris, levez la tête pour découvrir les majestueux immeubles haussmanniens qui encadrent la chaussée. Sentez cette délicieuse odeur de pain chaud qui émane de la petite boulangerie de quartier. Et allez prendre une petite goutte d’eau dans l’une des fontaines (fountains) qui jonchent les trottoirs et offrent aux passants un instant de fraîcheur. 

Aussi appelées « petites fontaines vertes », les fontaines Wallace sont nés à la fin du XIXème. Dans un Paris alors assiégé par les prussiens (de 1870 à 1871), l’eau et la nourriture venaient à manquer. Sir Richard Wallace parisien d’adoption, en collaboration avec le sculpteur Charles-Auguste Lebourg, fera don de 50 fontaines offrant ainsi de l’eau gratuite et potable aux parisiens. La première fut inaugurée en 1872 boulevard de la Villette.

722 fontaines

On dénombre près de 722 fontaines dans la capitale française. Vous les trouverez dans les parcs, jardins et square, mais aussi dans la rue souvent au niveau des places. Et aussi dans les bois entourant Paris. Elles ont des formes, des couleurs et des noms bien différents. Il existe la fontaine Arceau, la Totem ou encore la Millénaire. Vous trouverez même dans certains quartiers des fontaines d’eau pétillantes ! Mais elles ne sont pas toujours en service. Certains mois de l’année les fontaines sont en vacance et ne coulent pas. Il faut donc aller s’abreuver ailleurs. Si il y en a une qui retient plus particulièrement mon attention c’est bien la fontaine Wallace, symbole même de l’art nouveau parisien. Elle est aussi pour moi une source d’inspiration.

J’apprécie tout particulièrement de m’asseoir sur un banc parisien à côté de cette fontaine, pour étudier le balai de passants venant recueillir quelques gouttes d’eau. On y croise le plus souvent des touristes avec leur bouteille à remplir. Mais aussi des promeneurs équipés de leur sac à dos et de leur gourde. Je regarde toujours mélancolique les parisiens trop pressés pour s’apercevoir de la beauté et de l’utilité de ces fontaines. Et mon cœur de grand-mère bondit de joie de voir les enfants se réjouir de trouver un point d’eau pour remplir leur pistolet à eau !

Alors la prochaine fois que vous vous promenez dans Paris, essayez de débusquer l’une de ces fontaines. Vous serez surpris d’en trouver un peu partout et bien heureux en été de pouvoir vous y désaltérer.

Laisser un commentaire